De Plovdiv à İstanbul

Nous sommes arrivés en toute fin d’après midi à Plovdiv! N’ayant aucune idée de l’endroit où nous pourrions dormir, nous avons commencé par chercher la meilleure solution, au meilleur prix. Nous avons trouvé un hôtel en plein centre de Plovdiv, sur la rue principale (d’après moi…) le tarif affiché était de 45 lévas (environ 22€) pour une chambre avec deux lits simple. Après négociation, nous arrivons à convaincre le gérant de baisser le prix à 30 lévas ce qui nous permet de rester dans le budget pour la journée ! Nous irons vite nous coucher, le stop nous a fatigué et nous avons encore un peu de retard de sommeil suite au voyage en bus !

Le lendemain, nous visiterons sommairement Plovdiv, car nous voulons arriver rapidement en Turquie ! Cette ville mérite pourtant que l’on s’y attarde ! Elle est l’une sinon « La » plus vieille ville d’Europe et comme pour le reste de la Bulgarie et de cette région du monde, son histoire est vive et passionnante ! Les premières traces de civilisations sur place y remontent à 3000 ans, à l’époque cette ville portait le nom d’ « Eumolpias ». Au fur et à mesure des conquêtes elle sera renommée : « Philippopolis », « Trimontium », « Pulpudeva »,… avant de finalement s’appeler Plovdiv. De nombreux vestiges de l’histoire sont encore visibles, notamment l’amphithéâtre Romain que nous irons voir, et le Stade romain enfoui sous la rue principale dont un petit bout est accessible mais actuellement en travaux, nous ne pourrons donc pas le voir. Après la visite de l’amphithéâtre, nous décidons de quitter la ville en stop pour nous rapprocher de la Turquie où nous souhaitons séjourner plus longuement. Après avoir essayé en vain de quitter la ville en stop, nous prenons finalement un bus pour rejoindre les abords de la ville et commençons à attendre. En quelques minutes plusieurs voitures s’arrêtent, l’endroit est plutôt propice au stop ! Nous finissons par trouver un chauffeur qui va dans la bonne direction, dumoins, c’est ce que nous pensions… en effet quelques centaines de mètres plus tard, il bifurque et prend une route vers le nord alors que nous voulons aller à l’Est… Nous lui demandons de nous déposer, et marchons plus d’un km pour rejoindre la bonne route. Nous retentons le stop à proximité d’une station service, mais cette fois-ci le lieu se prête nettement moins au stop et nous devrons y patienter une heure avant qu’un conducteur s’arrête ! Il nous déposera finalement à Harmanli et nous donnera un Œuf coloré chacun !

En Bulgarie les Pâques sont un évènement important! Tout le monde peint des œufs et en offre ! Nous n’aurons par contre pas l’occasion de gouter la Brioche de pâque, le « Kozounak », dommage… Quelques minutes plus tard, grâce à nos œufs « porte-bonheur », un conducteur s’arrête et nous emmènera jusqu’à Svalingrad ville proche de la frontière turque où nous souhaitons passer la nuit. Il nous déposera en bordure de ville. Ce dernier voyage se fera dans une chaleur tout simplement étouffante, le chauffeur a mis la commande de la clim sur 29°C avec la ventilation maximum…

Après avoir bu un demi litre d’eau chacun en sortant de la voiture, nous commençons à chercher un endroit où dormir, au bout d’une petite demi-heure nous apercevons un bâtiment en ruines, en nous approchant nous découvrons une petite bâtisse en ruine qui semble impeccable pour y passer la nuit à l’abri de la pluie !  


Alors que nous y dormons, vers 2h00 du matin, Philippe se lève car la pluie qui s’abat sur la maison l’atteint à cause du vent qui s’engouffre par la fenêtre. Pendant que nous rangeons un peu nos affaires, nous entendons d’étranges bruits de l’autre côté de la maison. Au bout de quelques minutes nous apercevons de la lumière qui semble provenir des phares d’une voiture garée de l’autre coté de la « maison » où nous dormons… étrange… Nous décidons de quitter les lieux et finirons la nuit dans une station service.

Le lendemain, après une nuit fatigante, nous reprenons la route à 7h vers la frontière ! Nous marcherons 2h le long de la route avant d’être pris en stop par un Turc qui se rend à Istanbul, notre destination.
Il ne parle pas un mot de français mais est plutôt sympa. Nous passons la frontière à bord de son véhicule, puis il nous demandera une participation pour nous emmener directement à Istanbul. Nous acceptons après négociations et arrivons vers 17h00 à Istanbul sous une pluie battante !

Nous avons volontairement passé peu de temps en Bulgarie, mais ce pays mérite d’être visité avec beaucoup plus d’attention.

Elias Écrit par :

5 commentaires

  1. mai 23
    Répondre

    Au lieu de chercher un hotel et de negocier le prix, accoste les gens pour demander s’ils connaissent quelq’un parlant un peu anglais, puis demande ou est ce qu’il est possible de dormir gratuitement, dis que tu peux dormir par terre, dans un garage…
    et s’il t’aide tu lui paye une biere.

    Ca te coutera moins cher et tu feras une belle rencontre et en plus tu boiras une biere.

  2. fabien
    avril 24
    Répondre

    Salut élias, je te passe un petit bonjour… Je suis au mieux ton voyages, et ça donne envie! Je me doute que cela doit pas toujours être évident… mais malgré ça je me dit que j’aurai peut être mieux fais de partir avec toi.
    L’expérience que tu vie à l’air unique et vivifiante. Je m’interroge toute fois sur ton parcours. Cela fait maintenant plus d’un mois que tu es partis et te voilà déjà en Turquie, c’est moi ou je trouve que tu va vite?

    En tous cas bonne route à vous deux et faites bien attention à vous, l’épisode de la maison en ruine fait flippé.

    • avril 24
      Répondre

      Hello Fab’!

      Non, ça ne fait pas un mois que je suis parti! Juste un petit peu plus de deux semaines! 🙂 J’suis parti le 9 Avril!
      Nous avons donc été encore plus vite que ce que tu pensais! 🙂 Avec Philippe, nous avons décidé d’aller volontairement vite au départ pour avoir plus de temps à passer dans les autres pays, plus lointains que nous visiterons! C’est pour ça que nous avons été très vite!

      Si tu veux me rejoindre pour faire un petit bout de route, c’est encore possible :p

      A bientôt! 😉

  3. avril 20
    Répondre

    Nous voila enfin tous sur le territoire Turque.
    Vous avez mis combien de temps pour rejoindre la Turquie en tout?
    Un jour, je visiterai la Bulgarie… mais après mon tour du monde 🙂
    C’était quand votre arrivé à Istanbul déjà? Combien de temps y êtes vous resté finalement?
    A très bientôt,

    • avril 24
      Répondre

      Je suis en train de rédiger un article qui répondra à toutes tes questions 🙂 Et si tout vas bien, demain matin, je pourrais t’en parler de vive voix! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *