ДОБЪР ДЕН София!

(Traduction du titre: Bonjour Sofia!)

Et nous voila parti pour de bon! « Nous » car je voyage pour une durée indéterminé avec Philippe, un coéquipier avec qui je suis parti de France! C’est en bus que nous avons démarré l’aventure, lundi 09/04! Nous sommes partis à 8h00 depuis Paris Gallieni, pour une journée et demie de route!

A peine monté dans le bus et déjà presque dépaysé, entre le chauffeur bourru qui ne parle pas un mot de Français et qui n’a pas franchement envie de répondre à nos questions, et les passagers, tous bulgares, qui ne parlent pas non plus Français! Le voyage en bus n’a pas été si difficile, hormis que nous ne comprenions rien aux annonces faites exclusivement en Bulgare, que le chauffeur s’est arrêter plusieurs fois pour aller vomir (Si, si…), que les films anglais étaient diffusés sans son et sous-titrés en Bulgare, qu’on à eu le droit à plusieurs bon ralentissements (bouchons)… Bref, le paradis, mais je pense que c’est probablement un bon voyage par rapport à ce qui nous attend par moment…

Quelques passagers voyant que nous ne comprenions rien du tout aux annonces, ont fini par nous les  traduire comme ils pouvaient pour que l’on sache au moins la durée des pauses. Après une nuit peu reposante nous passerons une deuxième journée dans le bus sous un superbe soleil! Entre la Slovénie et la Bulgarie!

Nous avions été mis en garde par les passagers du bus par rapport à la « dangerosité » de la ville de SOFIA. En réalité, il n’en est rien! C’est même une ville très agréable! Elle se trouve à l’Ouest de la Bulgarie, et est surplombée par le Mont Vitocha (Витоша), au sud, dont le point culminant se trouve à 2290m d’altitude et par les montagnes des Balkans au nord ce qui donne à la ville un caractère particulier, et des paysages avec de belles perspectives!

Pour rejoindre notre hôte, Caroline, trouvée via le site Couchsurfing, nous avons du prendre le tramway. En montant dans la rame le chauffeur à pas mal insisté pour que je lui achète un billet de tram alors que Philippe en avait déjà acheté deux, et cela, malgré que je lui fasse « non » de la tête. En descendant du tram nous demandons notre chemin et un ado nous donnera une carte de la ville. Au dos de cette carte se trouve l’explication de l’insistance du chauffeur… Hé oui! Ici les « oui » et « non » avec la tête sont inversés! Autant vous dire que c’est tellement naturel pour un occidental de dire « non » en hochant la tête de droite à gauche que plusieurs commerçants n’ont pas bien compris ce que nous voulions… ou pas!

Se dégourdir les jambes après 33h30 de bus est un vrai bonheur! Même si les pauses ont étés nombreuses, se balader de nuit dans les rue de Sofia est un vrai plaisir! En compagnie de Caroline, notre hôte, nous irons manger dans un restaurant traditionnel! Les prix sont très abordables même avec notre petit budget!

Nous pourrons visiter Sofia de jour, après une bonne nuit de sommeil (Merci Caroline!). Les principaux monuments de Sofia sont des édifices religieux historiques. Il est intéressant de voir la différence entre les styles d’architectures de certains bâtiments qui démontrent l’histoire mouvementé de cette ville bâtie initialement par les Serdi, sous le nom de « Serdika » au VIIème siècle Av J.C.

 

Nous quittons Sofia le lendemain, après une deuxième nuit chez Caroline! Et nous partons vers Plovdiv! Après un dernier tour dans Sofia, nous marchons un long moment le long d’une route puis à travers un bois à la recherche d’un emplacement où faire du stop! Nous finirons par trouver une station service où nous serons pris en Stop au bout d’une vingtaine de minute par Dimitrev et son fil Mario! Et nous voila parti sur les route Bulgare à bord de notre premier véhicule auto-stop, nous filons à 120 km/h entre les massifs montagneux enneigés, sur un fond de Metallica avec de temps en temps des explosions causées par les « ruptures » du moteur!

 

Il nous déposera à 50 km de la ville de Plovdiv, sur une aire d’autoroute où nous devrons patienter 2h sous le soleil avant d’être pris en stop par Ivan! Qui nous déposera au centre ville de Plovdiv!

Vous souhaitez voir plus de photos? Rendez vous à la rubrique « Médiathèque ».

Elias Écrit par :

17 commentaires

  1. Je fais du cohébergement, comme pour le couchsurfing on loge chez l’habitant. Un bon moyen d’éviter les hôtels trop chers.

  2. daviron
    avril 28
    Répondre

    wéwé élias ca va bien? ton voyage se passe bien? Bon bah comme tu peux le constaté j’ai recuperé internet donc je viendrais au news ^^
    Sympas les photos faut en prendre plus :p
    Bon courage.

    • avril 28
      Répondre

      Merci Gary! Pour plus de photos, tu peux te rendre à la Médiathèque, ou mieux, me rejoindre pour faire un petit bout de chemin avec moi et tout voir en 3D!

  3. avril 16
    Répondre

    MERCI éLIAS SES MAMADOU SES CELUI EN NOIR KI EST A COTE DE AYMERIC TU NOS MANKE BON BA REPON KAN TU PEUX

  4. Aymeric
    avril 16
    Répondre

    BONJOUR ELIAS,

    MERCI ET BON VOYAGE

  5. Thiell
    avril 16
    Répondre

    Bonjour Philippe,
    Contente de savoir que te voilà parti. C’est avec plaisir que je vais suivre ton périple grâce à ce blog.
    Bonne route et bon vent !
    La maman de Julien

  6. Terry
    avril 15
    Répondre

    Gauche-droite de la tête pour dire oui et haut-bas pour dire non, je suppose que çà devait être méga déroutant, vu que c’est totalement naturel chez nous.
    Sinon apparemment d’autres pays utilisent le même geste : l’Inde, le Pakistan et un peu différemment la Grèce, la Turquie et l’ Iran.

    En cherchant un peu j’ai trouvé un site qui pourrait t’intéresser et t’éviter certains malentendus.

    http://www.fastenseatbelts.eu/fr/0/

    • avril 15
      Répondre

      Il est super ce site! Mais c’est plus marrant de découvrir soit même! Et de toute façon, même en étant au courant, je me suis trompé tout le temps… Tu demandes à quelqu’un s’il parle anglais, il te fait « non » avec un « oui » alors tu te mets à lui parler et il s’en va en te regardant bizarrement…

  7. avril 15
    Répondre

    cool, vous avancez vite.
    Sofia à l’air sympa.
    C’était comment votre séjour en permaculture?
    Moi je suis coincé sur une île, je vais avoir bcp de retard sur ce qu’on avait prévu….

    • avril 15
      Répondre

      Effectivement nous avons tenu le délai prévu pour la Bulgarie, mais j’ai comme un doute sur la Turquie… Il y a beaucoup, beaucoup de choses à y voir, y faire et y manger 🙂

      C’est sur que c’est ennuyeux pour le planning d’être coincé, mais bon qui ne rêve pas d’être coincé sur une île Grecque…

    • avril 17
      Répondre

      et ca t’etonnes ?

      le voyage dure beaucoup plus longtemps que prevu sauf si tu achetes le billet de retour.

      Tout les voyageurs partant en stop au bateau-stop font les memes experiences mais c’est toujours plus beau de vivre sa propre aventure

  8. Guilaine
    avril 15
    Répondre

    MERABAH (bonjour en turc), les premières informations sur ton périple sont déjà bien passionnantes ! je ne manquerai pas de te suivre de près via le blog… ! et voilà j’ai envie de visiter la Bulgarie… (cok tésékur ederem – merci beaucoup). Bisous !!

    • avril 15
      Répondre

      Su tu vas en Bulgarie, il faut aller sur la côte de la mer noir, du côté de Varna, il semble que c’est magnifique! J’avais pas le temps, sinon j’y aurais volontier fait un saut!
      Sofia me rappel un peu Bayonne, et les villes Espagnoles à travers l’architecture et fait penser à l’amérique avec ses taxis jaunes! C’est pas forcément « beau » (mis à part les monuments) mais y’a une ambiance super sympatique! Je pense que visiter les alentours de la ville doit être génial!

      Leurs plats typiques valent aussi le détour 🙂

  9. Nadine et Sarafina
    avril 15
    Répondre

    Et bien nous avons hâte de lire la suite…. Merci Elias de ce petit résumé.
    profties bien de tous ces moments et continue ànous faire partager. Contentes de savoir que tu n’es pas seul et bien accompagné avec Philippe. Tu vas rencontrer eaucoup de gens et c’est une vraie richesse .
    Bises de ta tante préférèe et de ta cousine made in Haiti … dommage tu n’y feras pas de stop !!

    • avril 15
      Répondre

      C’est vrai que ce n’est pas prévu, mais qui sait, peut être un jour… 🙂 J’aimerais tout faire ce qui me limite, c’est le temps… et l’argent!

      Bisous

      • avril 17
        Répondre

        Aller a Haiti en bateau stop n’est sans doute pas le defi le plus dur.

        une fois la-bas, je pense qu’il est facile de travailler pour une association en echange du logement gratuit. Quand a la nourriture, ce n’est pas ca qui te ruinera si tu aimes manger des bananes du coin.

        Bon trip dans ta longue et belle aventure

        • Nadine et Sarafina
          avril 17
          Répondre

          Elias, si tu prévois un stop en haiti, alors ne m’oublies pas, je peux te trouver le logement, l’asso (la mienne) … et les mangues et noix de coco plutot que les banaes … et l’amitié et l’accueil des haitiens …. et tout lein de cosneils, enfin tu sais que c’est ma patrie de coeur, je suis devenue haitienne …
          Nadine et Sarafina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *